Felice Varini développe un art de l’in situ, il agit en sa qualité d’artiste sur la réalité physique d’un paysage, d’une architecture.

Lorsque vous vous positionnez à un point très précis pour observer les fragments peints dans l’espace, ces derniers s’assemblent pour former une géométrie parfaite qui s’impose à votre regard.

En dehors de ce point de vue, c’est l’éclatement de la figure, les volumes de l’espace reprennent le dessus.

L’exposition « Suite d’éclats » se compose d’une vingtaine œuvres. Elle est situe au Hangar à bananes (Parc des Chantiers), dans la HAB GALERIE. Nantes (44)


# # # #

18 juillet 2013

Laisser un commentaire